• Qu'est ce qu'une Société Civile de Placement Immobilier ?

  • Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier font de nos jours couler beaucoup d’encre. Elles permettent généralement aux tiers de bénéficier de tous les avantages d’un investissement dans l’immobilier, tout en évitant de subir les entraves habituelles. Toutefois, beaucoup de personnes ignorent tout de leur origine, de leur fonctionnement et de leur réelle raison d’être. Qu’est-ce qu’une SCPI ? Nous vous expliquons dans les détails tout de cet organisme.

    SCPI : Définition

    Une société civile de placement immobilier est une structure de placement et d’investissement collectifs. Pour imager la signification même de cette société, une expression courante est employée : « Pierre papier ». Elle veut dire que la société détient un patrimoine immobilier sous forme de part donc de papier. Elle ne détient donc pas la pierre. Ce qui veut dire que la société investit dans le secteur immobilier au travers d’un intermédiaire ou d’une société de gestion.

    Elle existe dans le but de réunir plusieurs investisseurs et associés autour d’un patrimoine immobilier de grande ampleur. Elle se charge d’acquérir et de gérer des projets immobiliers locatifs pour usage professionnel. Elle génère donc des profits qu’elle redistribue aux différents associés. Elle effectue également une redistribution équitable des avantages fiscaux. Pour pouvoir fonctionner de manière polyvalente et dans presque tous les domaines, les SCPI se sont grandement diversifiées.

    SCPI : les différentes formes

    Il existe deux grandes formes de SCPI. Il s’agit de la SCPI à capital fixe et de la SCPI à capital variable.

    La première forme de Société civile de placement immobilier veut que pour sa gestion le capital soit fixe. Il devra sur une période préalablement fixée, augmenter jusqu’à atteindre le plafond prévu. Lorsque cet objectif sera atteint, le capital ne changera plus. Après le départ d’un investisseur, la société devra impérativement en trouver un autre pour combler le déficit.

    Placement en SCPI

    Avec la seconde forme, une pratique est mise en place pour permettre à un investisseur de se retirer facilement. La société rachète simplement ses parts et en propose d’autres à un éventuel nouvel investisseur.

    SCPI : les différents types

    Elles sont classées en fonction de leurs objectifs. C’est donc suivant cette logique qu’il existe des SCPI :

    • de rendements,
    • fiscales,
    • de valorisation,
    • et régionale.

    Elles ont chacune leur vocation. Certaines ont expressément repris le nom de certaines lois d’imposition de l’immobilier pour exprimer clairement leur objectif et leur but. Dans ce cas les SCPI par définition sont bien plus compartimentés. Elles varient selon les objectifs, la vocation et les actions de la SCPI.

    La Société civile de placement immobilier régionale est par exemple une société spécialisée dans une zone géographique bien précise. Cette stratégie leur permet de mener une gestion dynamique et de sélectionner avec efficacité leurs locataires.

    La SCPI de rendement se définit comme étant une société qui distribue régulièrement à tous ses associés les revenus généraux collectés. Ces derniers sont par excellence constitués de revenus locatifs. Les locaux dont ils ont les parts sont donc loués à des entreprises, des administrations et même à des commerçants. La distribution se fait tous les trois mois selon les avoirs de chaque associé.

    Il faut retenir de la SCPI que ce sont des sociétés qui investissent dans des projets immobiliers de grande échelle et non dans un bien précis. Cela leur permet d’avoir des taux de rendement élevés, pour pouvoir disposer de revenus supérieurs et complémentaires.

    Qu'est-ce qu'une SCPI ? Vous avez maintenant la réponse.

    fr ch lu ca